Afrique du Sud

Avril 2018

Q&R avec Doris V Hlaise, Secrétaire générale adjointe

Mrs. Doris V HlaiseSecrétaire générale adjointe

1. Pourquoi le travail de la Croix-Bleue est-il important pour toi?

Il est important pour moi parce que nous aidons les personnes qui souffrent de toxicomanie. En plus, nous nous concentrons sur les jeunes parce qu'ils sont la nation de demain.

2. As-tu observé/entendu que ton travail engendre du changement ? Si oui, lequel ?

Oui, cela a un effet. En 2015, nous avons adopté un enfant qui avait abandonné l'école pendant 2 ans alors qu'il était en 11ème année. Maintenant, le garçon est à l'Université grâce à la Croix-Bleue. Nous avons rendu visite régulièrement à sa famille et finalement nous avons pu le convaincre.

3. Quel a été ton moment le plus heureux au cours de ton travail pour la Croix-Bleue ?

Mon moment le plus heureux est de voir qu'il y a des garçons et des filles qui nous écoutent. Nous avons convaincu une fille et un garçon. La fille avait 13 ans et avait quitté ses parents. Nous sommes allés là-bas et avons su convaincre cette enfant qui est actuellement en 11ème année.

4. Quel était/est le plus grand défi du travail de la Croix-Bleue ?

Les parents qui boivent ou sont dépendants de la drogue sont notre plus grand défi. Il est donc très difficile de convaincre les enfants dans la mesure qu'ils voient leurs parents faire ce que nous combattons.

5. La Croix-Bleue dans ton pays : à ton avis, quel est le projet le plus important ?

La chose la plus importante à faire est d'éduquer nos concitoyens afin qu’ils comprennent que les drogues ne sont pas bonnes pour leur santé et la santé de leurs enfants. C'est ce que nous essayons de faire. Grâce à l'aide de notre Dieu, je ne doute pas que nous allons gagner.