Allemagne

Février 2019

Q&R avec Benjamin Becker, Chef de blu:prevent

Benjamin BeckerChef de blu:prevent

1. Pourquoi le travail de la Croix Bleue est-il important pour vous ?

Le mélange de bénévoles et d’employés à plein temps de tout âge, associés à nos thèmes et nos multiples groupes cibles, rend le travail de la Croix Bleue Allemagne vraiment enthousiasmant. Je suis toujours impressionné de voir combien les personnes contribuent avec cœur et passion et poursuivent l’objectif d’accompagner les gens pour sortir de leur dépendance.

2. Etes-vous convaincu de l’impact de votre travail – si oui, de quels aspects ?

Définitivement et ce pour de multiples raisons. Un exemple que je prendrai serait celui de nos nombreux groupes d’entraide en Allemagne qui prennent en charge l’important travail que le système de soins de santé professionnels ou l’hospitalisation ne peut se permettre. De plus, le soutien holistique et durable des personnes dépendantes pendant des années/décennies est également un service très spécial et crucial pour de nombreuses personnes. Et enfin dans le domaine de la prévention, nous avons acquis une expérience colossale, rien qu’en 2018, 1.2 million de personnes ont pu être touchées par notre contenu sur les réseaux sociaux et en 2019, ce sera plus encore ! Le nouveau « chat » sur notre application est également un modèle de conseil innovant pour l’avenir.

3. Quel a été le moment le plus heureux dans votre travail pour la Croix Bleue?

Deux moments me viennent immédiatement à l’esprit. Le premier a été de voir comment les bénévoles (en partie des personnes âgées) construisent leurs propres projets régionaux en utilisant les modules numériques. Le second, qui m’a rendu à la fois heureux et fier, est celui d’avoir reçu un prix du Commissaire en matière de drogues du gouvernement fédéral allemand en 2018.

4. Quel est / était votre plus grand défi dans votre travail pour la Croix Bleue ?

Le plus grand défi à relever est certainement de rajeunir notre effectif. En effet, une grande partie de nos membres peinent à maîtriser les moyens novateurs et nécessaires permettant d’atteindre les publics cibles de 2019. Cela nous permettrait de nous développer et d’être présent. Pour cela nous devons absolument rester à l’affût des nouvelles opportunités.

5. La Croix Bleue dans votre pays : Que considérez-vous comme votre projet le plus important ?

Il y a trois projets importants que la Croix Bleue Allemagne mène en ce moment.
Le premier est le projet « Sucht-Selbsthilfe geht neue Wege », qui vise à renouveler l’offre d’auto-assistance par des idées innovantes.
Le deuxième est le projet blu:prevent. Il s’agit du développement de modules en ligne, pour l’enseignement scolaire, dans le domaine de la prévention des dépendances. Il y a une très forte demande dans ce secteur.