Danemark

Avril 2020

Simon Thidemann, Chargé de communication, Croix Bleue Danemark

Simon ThidemannPRESIDENT CROIX BLEUE DE CÔTE D’IVOIRE

1. Pourquoi le travail de la Croix-Bleue est-il important pour toi?

Le Danemark est un pays riche et performant. Mais, il existe un grand nombre de personnes en souffrance. Ils doivent faire face à des problèmes tels que la pauvreté, des maladies, l’alcoolisme et l’addiction. Il y a beaucoup de personnes sans-abris et de personnes souffrant de solitude. Beaucoup d’enfants sont tombés malades et souffrent de problèmes mentaux car ils ont grandi dans une famille avec des problèmes d’abus d’alcool, de drogues ou autres.

2. As-tu observé/entendu que ton travail engendre du changement ? Si oui, lequel?

Oui, je suis convaincu que mon travail fait une différence. Une part de mon travail est de sensibiliser les Danois et leurs politiciens aux problèmes de la société et au travail de la Croix Bleue. L’autre part de mon travail est d’aider à la mobilisation de plus de volontaires, à la collecte de fonds et d’informer les personnes des possibilités d’aides et d’interventions quand une personne fait face à des difficultés.

3. Quel a été ton moment le plus heureux au cours de ton travail pour la Croix-Bleue?

J’ai vécu de nombreux moments heureux. Chaque fois que quelqu’un envoie une lettre ou laisse un commentaire sur les réseaux sociaux pour nous remercier de l’aide reçu par la Croix Bleue.

4. Quel était/est le plus grand défi du travail de la Croix-Bleue?

Trouver le temps de faire tout ce que je souhaiterais. 

5. La Croix-Bleue dans ton pays : à ton avis, quel est le projet le plus important?

Aider les enfants et les jeunes pour que le Danemark puisse mieux faire à l’avenir. Le Danemark a une culture particulière concernant l’alcool en comparaison à d’autres pays. Nous buvons souvent et beaucoup à chaque fois. Notre culture concernant l’alcool est une des raisons majeures des problèmes de notre société et fait que de nombreux enfants et jeunes grandissent dans un environnement avec des problèmes d’alcool et de l’insatisfaction. Malheureusement, un tiers de ces enfants développeront une dépendance en tant qu’adultes. Une de nos tâches les plus importantes est d’aider ces enfants et jeunes gens (ce que nous faisons de plus en plus), de modifier notre culture concernant l’alcool et d’empêcher que tant de personnes sombrent dans l’abus d’alcool.