Togo

December 2018

Q&A avec AYAOVI MOTCHON, COORDINATEUR DU PROJET

AYAOVI MOTCHONAYAOVI MOTCHON

1. Pourquoi le travail de la Croix-Bleue est-il important pour toi?

Le travail de la Croix Bleue est d’une importance capitale pour moi parce qu’il s’agit de sauver des vies humaines.

2. As-tu pu observer des changements apportés par ton travail? si oui, lesquels?

Assurément oui. Beaucoup de vies ont changé par notre travail. Des milliers de gens prennent conscience des méfaits et risques liés aux fléaux contre lesquels nous luttons. De surcroit, la Croix Bleue du Togo commence par acquérir une certaine visibilité aussi bien sur le plan national qu’international.

3. Quels furent les moments les plus heureux dans ton travail à la Croix-Bleue?

Le jour le plus heureux pour moi au cours de mon travail pour la Croix Bleue fut celui où une dame est venue me remercier et me dire que par ma collaboration avec son mari, ce dernier a cessé de prendre de l’alcool et que son foyer vit à présent dans l’harmonie.

4. Quel fut, ou est, le plus gros défi à relever dans le travail de la Croix-Bleue?

Ce qui a longtemps manqué et qui demeure le plus grand défi pour le travail de la Croix Bleue au Togo, ce sont les ressources financières. Nous avons une vision claire et ambitieuse de notre tâche et des ressources humaines compétentes, mais les bailleurs font défaut. Bien que notre association ait été créée en 1991, le premier financement externe n’est venu qu’en juillet 2018.

5. Quel est, à ton avis, le projet Croix-Bleue le plus important dans ton pays?

La construction d’un centre de référence en matière de recherche et de prise en charge des victimes de l’alcool, du tabac et autres substances psychoactives est d’une importance capitale.