L'expérience bénévole d'Adrian à l'IBC

"Le fait d'avoir mon propre domaine de responsabilité m'a donné une grande satisfaction."

Adrian SteinerBénévole d'IBC

Mon inspiration pour travailler comme volontaire pour IBC était de vivre une fois dans ma vie un engagement pour une organisation non-gouvernementale de développement internationale. En tant que spécialiste de la lutte contre les problèmes sociaux et de développement liés à l’alcool et aux drogues, IBC m’a donné l’opportunité d’entrer en contact avec un sujet fascinant : des programmes de santé et d’éducation en Afrique et en Amérique de Sud.

Comme économiste d’entreprise, qui était temporairement sans emploi permanent, l’activité pendant deux jours par semaine chez IBC était le meilleur choix à cette époque et il me donnait le sentiment d’être nécessaire. J’étais principalement impliqué dans des activités de collecte de fonds dans les églises. C’était un domaine dans lequel on n’avait pas vraiment travaillé avant. J’ai participé à la préparation des rapports de donateurs et j’ai lancé des appels aux dons. En plus, j’appréciais beaucoup les contacts chaleureux avec les secrétariats d’église, les pasteurs, les consistoires, etc.

Une autre tâche à laquelle j’ai fortement participé était le développement de la base des données Bexio pour la gestion des donateurs. Elle comprenait l’entrée des données et l’utilisation de la base de données Bexio pour la gestion des donateurs et la collecte de fonds.

De plus, j’ai aidé l’équipe à écrire des textes de demandes aux donateurs et des rapports ainsi que d’autres publications de l’IBC. J’ai corrigé des textes en allemand et j’utilisais l’anglais et l’allemand comme langues de travail. J’ai également soutenu la secrétaire dans du travail de traduction, dans la gestion du courrier ainsi que du matériel de bureau.

La variété d’activités exigeantes et utiles, y compris le fait que j’avais mon propre domaine de responsabilité, m’a comblé de satisfaction. Être part d’une merveilleuse équipe, sur laquelle je pouvais compter et qui me supportait, a renforcé ma motivation. Sachant qu’avec ma contribution, je participais à aider les personnes les plus vulnérables à leur donner une chance de mener une vie plus significative remplie d’attentes plus positives pour leur avenir, cela me comblait de joie.