Tanzanie

La consommation d'alcool en Tanzanie se situe à un niveau problématique et montre des tendances malsaines. Comparée à la moyenne africaine de 6.3 litres, la consommation par habitant en Tanzanie est, avec 9.4 litre d'alcool pur par année, extrêmement élevée. En particulier les jeunes de 15 à 19 ans présentent des modèles de consommation très problématiques. Plus de 70% des jeunes hommes et environ 35% des jeunes filles consomment énormément d'alcool de manière épisodique, cela signifie qu'ils consomment de très grandes quantité d'alcool en très peu de temps. En général, les dommages causés par l'alcool sont un problème beaucoup plus important au sein de la population masculine. 62% des femmes s'abstiennent complètement de boire de l'alcool, alors que seulement 32% des hommes renoncent à l'alcool. Néanmoins, les dommages causés par l'alcool ne sont pas un "problème d'hommes" en Tanzanie. La consommation d'alcool d'un homme a un impact sur la situation sociale et économique de sa famille et cause souvent de la violence, de la pauvreté et un mal être mental et physique pour tous ceux qui en dépendent. Conscient de la nécessité d'un changement, l'IBC a, en 2020, commencé à mettre en oeuvre avec succès son programme de Life Skills Prevention avec son partenaire local à Arusha.

Période
2020-2024

Organisation locale partenaire
Blue Cross Society Tanzania

Localistion
Arusha